Comarquage : intégrer cette page dans votre site|

Les contextes écologiques

La réalisation de biens et de services dépend d'abord des conditions biophysiques de l'environnement. L'altitude, la topographie et les types de sol sont les principaux facteurs de l'environnement qui vont agir sur la manière dont les processus écologiques vont pouvoir assurer un certain nombre des fonctions de base. Pour révéler ces conditions particulières d'humidité, une carte des sols sensibles et marginaux pour la production primaire prend en compte les niveaux d'humidité, les pentes fortes et les sols superficiels.

Les principaux facteurs environnementaux

Les principaux facteurs déterminant le contexte écologique sont la topographie, l'altitude et les types de sols.

Des interactions entre ces facteurs découle une grande diversité de conditions écologiques très particulières en Wallonie. Sur quelques kilomètres, les sols peuvent être profonds et avoir une forte aptitude à la production de céréales, être très superficiels et ne permettre que le développement de pelouses calcaires ou de forêts claires ou être gorgés d'eau dans les fonds de vallées ou dans les zones tourbeuses.

Ces facteurs et leurs combinaisons déterminent les usages du sol possibles et expliquent bien souvent la structure des paysages façonnés par l'homme : les zones à plus fort potentiel de production agricole étant d'abord mobilisées pour laisser les territoires les plus marginaux en terme de production à des usages plus extensifs comme les forêts feuillues, du pâturage extensif ou des zones protégées.

Ils influencent également la capacité des écosystèmes présents à délivrer des services écosystémiques.

SES__Contextes_ecologiques_zoom_niv2

Cartographie contextes écologiques marginaux et sensibles en Wallonie

Pour intégrer l'influence du contexte écologique sur la production de services écosystémiques, une carte des contextes écologiques marginaux et sensibles pour la production primaire est construite d'abord à partir de la Carte Numérique des Sols de Wallonie (CNSW, source SPW), du modèle numérique de terrain (MNT, source SPW) et de la carte des aléas d'inondation (2021, SPW).

SES__Contextes_ecologiques_wal_niv2

Catégories et statistiques

Contextes écologiques sensibles et marginaux (version 3.5 - 2021)

Actuellement, cette cartographie identifie de l'ordre de 260.000 ha (15%) de sols sensibles et marginaux, sans prendre en compte les sols alluviaux secs et modérement secs. Voici la distribution de leur répartition au niveau 2 de symbologie. La carte sera tout prochainement disponible sur le géoportail.

La description et les superficies corresondantes en hectares sont données ci-après.

Contexte écologique marginal

Sol tourbeux et paratourbeux

              14 819  

Sol non alluvial et colluvial hydromorphe

              79 007  

Sol alluvial et colluvial hydromorphe

              72 775 

Sol plus sec, artificiel ou non cartographié situé en aléa d'inondation moyen et élevé

              17 428  

Sol podzolique ou sol podzolique en formation ou dégradé

              13 859  

Contexte sur pente de plus de 20 degrés d'exposition froide

              29 363  

Contexte sur pente de plus de 20 degrés d'exposition chaude

              26 261  

Substrat superficiel et très superficiel

              11 625  

Autre sol à texture sableuse

               4 123  

Total

             269 261  

Contexte écologique sensible

Sol plus sec, artificiel ou non cartographié situé en aléa d'inondation faible et très faible

           56 795  

Contexte sur pente de 15 à 20 degrés d'exposition froide

           12 586  

Contexte sur pente de 15 à 20 degrés d'exposition chaude

           10 488 

Autre substrat superficiel

          100 541  

Total

          180 410